Faires des économies avec l’écologie !

Le survitrage plastique

Bien souvent, les chassis anciens ne supportent pas un double vitrage, alors, vive le survitrage plastique !

Procurez-vous une feuille de plastique (se vend au mètre chez tous les vrais droguistes-quincaillers et magasins de bricolage). Epaisseur 3 mm.

Prenez ensuite du rouleau adésif double face de qualité, de la largeur selon celle des montants intérieurs de fenêtre. Carreau par carreau, entourez par une bande d’adhésif. Ensuite, appliquez, à deux (l’un pose, l’autre tire sur la feuille pour la tendre en permanence) le plastique coupé aux dimensions. Bien appuyer en applicant le plastique sur le double face. Voilà, nous avez gagné 3 à 4 degrés de température dans la pièce, rapidement et pour un coût modique… Bien appliqué, le résultat est propre et discret.

Il fait vraiment trop froid, vous avez trop de fenêtres, mal situées, en plus ? Remplacez la feuille plastique par une couverture de survie (3 € en magasin de sports et loisirs) en l’appliquant selon les mêmes principes. En utilisant le coté doré, c’est Versailles, sans la facture ! Vous avez gagné au moins 5 degrés…

Les ampoules à économie d’énergie

Economiser l’énergie coûte 2 à 5 fois moins cher que de la produire.

Nous pouvons pratiquement remplacer toutes nos ampoules électriques par des ampoules basses consommation, consommant 5 fois moins d’énergie pour le même éclairage. Pour 6000 heures de service, leur prix est de 7 euros en France, prix compensé par l’économie de 35 euros d’électricité réalisée par une ampoule de 15 W donnant un éclairage équivalent à celui d’une ampoule incandescente de 75 W.

Des réfrigérateurs très économes peuvent consommer jusqu’à quatre fois moins d’énergie que ceux vendus habituellement…

Avec nos techniques actuelles nous pouvons économiser l’énergie dans de nombreux domaines sans altérer notre niveau de confort (parfois même en l’améliorant), il ne manque qu’une volonté politique claire et incitative pour que les choses bougent.

Réduire la consommation de la chasse d’eau

Vous savez tous qu’il existe des chasses d’eau à économie d’eau. Vous disposez de 2 boutons, un vidant tout le réservoir, l’autre en vidant seulement une partie.

Si vous n’êtes pas équipé de ce genre de chasse d’eau, une astuce très ingénieuse consiste à placer dans le réservoir des toilettes, une ou deux bouteilles d’un litre et demi remplies d’eau et fermées. Votre consommation en sera ainsi grandement diminuée.

Veillez cependant à respecter les quantités minimales de 5 litres pour un rinçage économique, et de 10 litres pour un rinçage complet, faute de quoi vous pourriez rencontrer des problèmes de canalisations.

Faire sécher son linge

S’il est facile de sécher le linge dehors pendant l’été, la question se pose d’aménager une buanderie pour l’hiver. Mais si ce lieu ne dispose d’aucun chauffage, le séchage va prendre la semaine. La première solution consiste à prévoir un auvent à l’extérieur et c’est le vent qui fera le travail, à condition que le linge soit bien abrité de la pluie. La seconde solution consiste à aménager un coin près de la chaudière ou du poêle. Avec ce dernier particulièrement, le linge ne restera pas longtemps accroché aux cintres.

Installer sa machine à laver

A propos de lessives, le cellier de la cuisine est un endroit idéal pour installer la machine à laver, qui déborde quelque fois, quand les canalisations gèlent ou quand une pièce intérieure casse. On ajoutera un évier pour les lavages divers, en particulier les saletés du bricolage, de la mécanique ou du jardinage. Si ce cellier se trouve au rez-de-chaussée, ne pas hésiter à y faire un sol étanche et solide, éventuellement incliné vers une évacuation centrale.

D’autres astuces sur www.onpeutlefaire.com